Aller au contenu principal

Parthenaises
Les vêlages d’été, une bonne idée ?

Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la demande des marchés sur cette période creuse. Néanmoins, cette solution technique n’est pas possible pour tous.   

L’exploitation de Saint-Sauveur-de-Givre-en-mai est dans la famille Bodin depuis plus d’un siècle. Nicolas et Frédéric ont succédé à leur père, Bernard. Et la relève se prépare avec Justine, la fille de Nicolas, et Noah, le fils de Frédéric, tous réunis autour de Philothéos, le taureau vainqueur au Sommet de l’élevage.
© Carole Lumineau

Au Gaec Bodin, le cœur de l’été est synonyme de coup de bourre, à la fois dans les champs et dans les bâtiments. Depuis une dizaine d’années, Frédéric et Nicolas Bodin, les deux associés du Gaec éponyme, qui s’inscrivent dans la tradition familiale longue de plus d’un siècle à Saint-Sauveur-de-Givre-en-Mai, ont fait le choix de concentrer une grosse partie de leurs vêlages (160 sur les 255 annuels) entre mi-juin et mi-août. Un choix technique peu répandu, dans le département comme ailleurs. « Tout est parti d’une demande de notre marchand d’animaux, Gilles Guilbard, qui avait du mal à trouver des taurillons en cette période creuse de l’année, retrace Nicolas Bodin. On a avancé les vêlages de deux mois pour répondre à ses besoins ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité