Aller au contenu principal

En Val de Gâtine, ils produisent pour une consommation locale

Pionniers de la vente directe, plusieurs producteurs du secteur de Coulonges-sur-l’Autize se sont lancés il y a des années dans des circuits de commercialisation locaux, à plus ou moins grande échelle. La tendance actuelle leur assure un fort développement.

À La Bazinière, Thierry Chauveau et ses associés multiplient les débouchés tout en conservant le local comme ligne de mire. Même les emballages sont produits dans le coin, par l’imprimeur coulongeois Raynaud.
© CH.P.

À mesure qu’on s’approche de Coulonges, les panneaux fleurissent en bord de route : Fromages de Sylvie à la ferme, biscuits Les Petits amoureux à Ardin, ferme de transformation laitière de La BazinièreLes producteurs interpellent le chaland, l’invitant à venir découvrir in situ les richesses et goûts du terroir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Publicité