Aller au contenu principal

Mothais sur feuille
Une visite encourageante de la commission Inao

Mardi 13 juillet, la commission d’enquête de l’Inao est venue vérifier sur le terrain la faisabilité du cahier des charges du Mothais-sur-feuille, en vue de le faire passer en AOP. Dense, la journée a laissé entrevoir de l’espoir dans l’avancée du dossier.

© DR

Le programme de la journée ne laissait pas de place à l’ennui : le 13 juillet, cinq membres de la commission de l’Institut national de l'origine et la qualité (Inao) ont été reçus en terres deux-sévriennes, d’abord au Gaec des Trois villages (Périgné) le matin puis, l’après-midi, à la SCEA des Deux villages (Exoudun). Entre ces deux fermes, un petit détour par Celles-sur-Belle s’est imposé, pour visiter la laiterie de la Coopérative laitière de la Sèvre et la maison des fromages de chèvre. 

« Parmi la délégation se trouvaient Dominique Chambon, de l’AOP Rocamadour, et Michel Ocafrain, de l’AOP des jambons basques Kintoa, décrit Laurent Bonneau, vice président du syndicat de défense du Mothais. Nous leur avons retracé l’histoire du fromage et de son terroir, et leur avons montré ce que nous mettons en œuvre en lien avec son cahier des charges. »

Liste de recommandations

La question de la mise à l’extérieur des animaux 120 jours par an a notamment été abordée. « On sait bien que les AOP ne peuvent plus être sur un modèle intensif », souligne le vice président du syndicat. La visite de l’exploitation d’Exoudun, qui met déjà ses chèvres dehors l’été, a permis d’approfondir les échanges techniques avec les différents acteurs présents. 

Le bilan de la journée se révèle positif : « Ils nous ont laissé entrevoir de l’espoir. Après plus de 15 ans d’étapes pour sa reconnaissance, le Mothais est en bonne voie », laisse entendre Laurent Bonneau. Dans le courant de l’été, l’Inao devrait produire une liste de recommandations faisant suite à ce qui a été observé et débattu le 13 juillet. Les membres du syndicat de défense du Mothais sur feuille se tiennent prêts à la recevoir et à y apporter des réponses rapides, pour faire avancer au maximum le dossier avec la prochaine commission permanente de l’Inao, à l’automne prochain.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Une semaine pour trouver son orientation en Mfr
Les élèves de 3ème et 2nde générale et technologique des MFR du Poitou sont invités à participer à la semaine de l’orientation,…
Depuis Ligugé, il tourne les essences locales
 Parmi les artisans à s’être installés dans les Usines, à Ligugé, il y a notamment David Grimaldi. Derrière ce grand gaillard à…
C’est avec ses tableaux qu’il écrit
Il est peintre, plasticien et amoureux de toutes les formes d’art depuis son enfance. Ses créations ont été exposées et se…
Ambiance Terre : la prochaine édition sera en septembre 2024
Les partenaires du premier salon de l’agriculture des Deux-Sèvres se sont retrouvés pour l’AG d’ambiance Terre le 25 janvier à…
Les Charentes vont accueillir la session nationale des JA viticoles
Les Jeunes Agriculteurs 16 et 17 accueilleront leurs homologues des autres régions viticoles du 31 janvier au 2 février pour leur…
À Melle, une transformation de la viande sÔ locale
Installée en 2014, Claire Bastien a développé la vente directe de ses animaux. Avec une particularité : elle prend en charge la…
Publicité