Aller au contenu principal

Mothais sur feuille
Une marche de plus vers la reconnaissance AOP

Fin 2020, l’Inao a validé la constitution d’une commission d’enquête qui examinera la faisabilité du cahier des charges du Mothais. Une étape clé vers l’AOP, qui fait faire un bond en avant à un parcours engagé il y a près de 20 ans.

Les défenseurs du mothais déplorent que le Poitou, terre de fromages de chèvre, n'ait qu'une AOP (le Chabichou), quand le Centre Val de Loire en a cinq.
© ChP

Son premier cahier des charges avait été débouté en 2012. « L’Inao avait demandé à ce que les élevages se mettent davantage d’accord sur leurs pratiques, retrace Frantz Jénot, animateur technique au syndicat de défense du mothais sur feuille. Entre temps, les attentes sociétales en termes d’environnement et de bien-être animal ont pris beaucoup d’ampleur, et il a fallu les intégrer au nouveau cahier ».

Ce travail a payé car l’Inao a déclaré recevable le dossier, permettant la constitution d’une commission d’enquête qui œuvrera au cours du premier semestre 2021. Aux premières nouvelles, elle devrait être constituée de figures des AOP Comté, Rocamadour et jambons basques Kintoa.

« On peut ainsi augurer que le processus de reconnaissance intervienne dans quatre ou cinq ans », se réjouit l’animateur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Il est important de distinguer la fusariose du microdochium (exemple ci-dessus), qui ne produit pas de mycotoxines toxiques pour les êtres humains.
Il est encore tempsde protéger les épis tardifs

Les conditions humides courant montaison et les pluies répétées ont pu favoriser le développement de l'inoculum initial, et…

Publicité