Aller au contenu principal

Demande d’autorisation d’exploiter
Tenir compte du preneur en place

La présence d’un preneur en place implique-t-elle systématiquement le refus  d’une autorisation d’exploiter ?   

© D. R.

C’est la question à laquelle la cour administrative d’appel de Lyon a répondu le 19 avril dernier dans l’affaire qui suit.

Une société à l’origine d’une demande d’autorisation d’exploiter s’est vue accorder une autorisation tacite d’exploiter des parcelles de terres. Sur ces dernières, un preneur était déjà en place et conteste la validité de l’autorisation délivrée.

Un jugement de première instance est rendu, annulant la décision d’autorisation d’exploiter et un appel est interjeté par le bénéficiaire. La cour rappelle à cette occasion que « l’autorisation peut être refusée lorsqu’il existe un candidat à la reprise ou un preneur en place répondant à un rang de priorité supérieur au regard du schéma directeur régional des structures agricoles ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité