Aller au contenu principal

Concours
Festiv’Agri revient les 28 et 29 août à Lezay

Après une longue année blanche du fait de la pandémie, Festiv’Agri se tiendra en août avec trois concours : deux inter-régionaux (Blondes d’Aquitaine et caprins) et le départemental pour les Parthenaises. Chez les éleveurs, cette nouvelle est un soulagement.

Festiv'agri sera l'occasion de 3 concours : interrégionaux Blondes d'Aquitaine et caprin, départemental pour les Parthenaises.
© Elevage Collardeau

« On en a tous grandement besoin », s’exclame Bernard Proust, président de l’association Festiv’Agri. Besoin de se retrouver, de refouler les rings, de dresser les animaux aux conditions de concours... Et après une nouvelle annulation en juin 2021, la 9e édition de l’événement a finalement été fixée à la fin août. Une date qui ne tombe pas au mieux, notamment pour la partie caprine où les élevages en contre-saison approcheront des mises bas, mais une date qui devenait plus que nécessaire de poser : « Nous étions clairement en manque de ces rendez-vous », exprime Bruno Frère, organisateur du concours caprin et éleveur en Vendée.

Près de 350 animaux, dont 75 chèvres

Race à l’honneur, la Blonde d’Aquitaine vivra à cette occasion son deuxième concours interrégional à Lezay, « qui commence à avoir sa petite notoriété. Mais ce sera surtout son premier concours depuis presque deux ans ! », n’en revient pas Olivier Collardeau, responsable pour la race et éleveur à Villiers-sous-Chizé. Près de 200 Blondes avaient été inscrites en juin, provenant du bassin grand Ouest (Poitou-Charentes, Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire) et les inscriptions pour août devraient être prochainement comptabilisées.

Le rendez-vous sera aussi l’occasion d’un concours départemental en Parthenaises et interrégional caprin : « avec six sections en saanen et presqu’autant en alpine », déroule Bruno Frère. Les prix de grande championne, meilleures laitière et fromagère et le prix élevage seront également remis. Côté bovin, les concours de sections se tiendront le samedi, avant remise du grand prix de championnat le dimanche.

Convivialité, dans un « chouette lieu »

Les organisateurs croisent les doigts pour obtenir confirmation que la restauration sera permise sur place. En tout cas des jeux gonflables et un manège seront mis à disposition gratuitement pour les enfants. L’entrée elle-même à la foire est gratuite.

« Lezay est un lieu idéal : entièrement sécurisé pour les animaux, abrité si besoin », rappelle Olivier Collardeau.

L’impatience est palpable chez tout le monde de retrouver une dynamique de compétition, en renouant avec des échanges conviviaux. Et timidement, on commence à voir plus loin en noircissant d’autres pages d’agenda : avec l’édition 2022 de Festiv’Agri programmée au 11 et 12 juin, ou le concours caprin de La Châtaigneraie (85) le 3 octobre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
Publicité