Aller au contenu principal

Concours saveurs Nouvelle-Aquitaine
54 palais pour primer les meilleurs vins et fromages de la région

Vendredi 1er octobre, la maison du département des Deux-Sèvres, à Niort, accueillait une des quatre sessions annuelles du concours des saveurs régionales. Vins de Saumur et fromages de chèvre fermiers étaient goûtés par des experts.

Jean-Paul Javaux guide une conseillère caprine de Dordogne et un consultant en hygiène à Surgères dans l’art de goûter et noter les fromages. Sur leur table, du pain, du vin et une pomme pour se rincer la bouche entre deux dégustations.
© Chloé Poitau

Il n’y a pas d’agence de l’alimentation dans toutes les régions, et la Nouvelle-Aquitaine a la chance d’avoir la sienne (l’Aana) depuis 2017. « Auparavant nous avions une antenne Poitou-Charentes qui organisait déjà un concours des saveurs depuis les années 1980 », présente l’Aana à Niort ce vendredi 1er octobre.

Ce jour-là ce sont les fromages de chèvre et les vins de Saumur qui sont passés au prisme d’un panel de 54 goûteurs « de tous profils (producteurs, techniciens de laiterie ou plus novices mais ayant déjà participé à ce type d’événement). Nous veillons à panacher les tables avec des professionnels », décrit la chargée de communication de l’Aana. Trois autres sessions se déroulent par an, révélant des pépites, parmi les produits transformés de la région, aussi diverses que le miel, la bière, les vins, les charcuteries, spécialités sucrées ou salées, etc. 28 catégories en tout, qui feront l’objet d’une remise de prix en fin d’année.

Retrouvez le palmarès complet des 28 catégories sur www.saveurs-nouvelle-aquitaine.fr, à la fin de cet article pour les fromages de chèvre.

Entre 15 et 20 produits par table

De l’aveu des goûteurs présents – trois par table pour faciliter les votes finaux – il faut un certain entraînement pour participer à l’opération, et goûter pas moins de 16 à 18 produits dans la matinée. Affecté, par tirage au sort, à la table des fromages à pâte pressée, Jean-Paul Javaux décrit sa mission, qui se décompose selon les cinq sens, le goût venant à la fin : « je regarde le croûtage, la coupe, s’il y a des ouvertures mécaniques ou dues aux bactéries dans la pâte. Puis au goût je détermine s’il y a un excès de sel, l’équilibre, etc ».

Jean-Paul, qui créa en son temps la laiterie de Fontenille et qui est encore consultant pour le groupe Beillevaire, se décrit comme un « passionné. Je suis juré de concours pour le plaisir d’abord, et parce que j’ai coutume, pour mon métier, de sourcer les producteurs les plus talentueux. » Désigné « président » (comprendre juré le plus expert) de sa table, le spécialiste participe aussi au concours dans une idée de faire progresser ceux qui ont encore du chemin à faire : « En pâte pressée c’est d’autant plus vrai que c’est assez nouveau dans le département. Tous les commentaires que nous écrivons sur ce que nous goûtons seront transmis aux candidats, qu’ils soient médaillés ou non ».

30% seulement des produits peuvent être primés. Par importance, c’est le deuxième concours de France, après le CGA

Une médaille de plus en plus connue

Concernant ces médailles justement, l’Aana précise que le concours ne vise pas à les distribuer à tort et à travers : « 30% seulement des produits peuvent être primés. Par importance, c’est le deuxième concours de France, après le CGA ».

aana

Les producteurs récompensés peuvent apposer des logos d’or, d’argent ou de bronze sur leur produit primé pendant un an. « Ils observent en moyenne 20 à 25% de vente en plus sur ce produit, et 10% sur le reste de leurs gammes », certifie l’Aana. Les consommateurs ne s’y trompent pas.

Les deux-sévriens au palmarès Fromages de chèvre

Quatorze participants du département ont reçu des distinctions à l’issue de la session du 1er octobre :
Gaec Trois villages (Périgné) : Saveur d’Or Chabichou du Poitou AOP et Tomme lactique, Argent Mothais sur feuille
CLS (Celles-sur-Belle) : Saveur d’Argent Chabichou du Poitou AOP
Gaec chez Albert (Ardin) : Saveur d’Or Mothais sur feuille
Gaec La Roche (St-Hilaire-la-Palud) : Saveur d’Argent Mothais sur feuille
Fromagerie des Gors (Melle) : Saveur de Bronze Mothais sur feuille
Bonifait &Dessevre (Moutiers sous Argenton) : Saveur d’Argent Chabichou ou Chabis
Gaec la ferme de Barroux (Beaulieu sous Parthenay) : Saveur d’Or Crottin, Argent Faisselle et Pyramide, Bronze pâte pressée non cuite
Gaec La Barotière (Largeasse) : Saveur d’Argent Crottin et Fromages de Tradition
Earl les Deux-Rivières (Bressuire) : Saveur de Bronze Faisselle
Earl Tourteron Baudouin (Coulonges/Autize) : Saveur d’Or Fromage frais aromatisé
La ferme de Loujeanne (Brûlain) : Saveur d’Argent Yaourts et Bûche
Scea Le Chêne Blanc (Pougne-Hérisson) : Saveur d’Or Bûche, Bronze Yaourts
Gaec Il était une ferme (Caunay) : Saveur de Bronze Pâte pressée non cuite
Gaec La Mél’Elie : Saveur d’Argent Bûche
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Tout ce que vous voulez savoir sur les réserves sans oser le (re)demander
Qu’on les appelle réserves de substitution ou bassines, ces solutions de stockage de l’eau, prévues sur le bassin Sèvre Niortaise…
Un engin de cross pas comme les autres
Une démonstration de moissonneuses-batteuses ‘‘cross’’ est au programme de la prochaine Fête de la Terre. Pour préparer sa…
A la Cuma d’Epannes, les jeunes installés comptent sur les réserves d'eau
Selon ces quatre agriculteurs installés depuis moins de 10 ans, seulement deux fermes, sur les sept que regroupent leur Cuma,…
La FNSEA 17 et les JA 17 appellent à manifester à La Rochelle.
FNSEA 17 et JA 17 appellent à la mobilisation mercredi 22 mars à La Rochelle
Des enjeux locaux comme nationaux seront portés lors de cette manifestation devant les locaux de la DDTM.
La délégation qui a rencontré le préfet a fait le point sur les sujets abordés lors de la discussion.
Les agriculteurs mobilisés pour faire entendre leur voix
Environ 150 tracteurs et 350 participants : l’appel à la mobilisation de la FNSEA 17, des JA 17 et d’Aquanide 17 a été largement…
Le concours de taille revient !
Samedi 11 mars, les Jeunes Agriculteurs de Haute-Saintonge seront à pied d’œuvre, au lycée Le Renaudin, à Saint-Germain-de-…
Publicité