Aller au contenu principal

Interview
Sarah Singla : « Le sol est la clé des problèmes que rencontre l’agriculture »

Ingénieur agronome et agricultrice depuis 2010, après avoir repris la ferme de son grand-père, Sarah Singla dispense des formations en agriculture de conservation des sols. Un combat pour le climat.

Sarah Singla, agricultrice dans l’Aveyron, passe beaucoup de temps à former et informer sur l’agriculture de conservation des sols (ACS), notamment via le film Bienvenue les vers de terre, dont la tournée devrait reprendre bientôt.
© DR

Vous avez repris la ferme de votre grand-père en 2010, déjà en ACS depuis 1980. Quels sont les principaux changements effectués sur l’exploitation ?

Pour lutter contre le réchauffement climatique, avec des étés de plus en plus secs, j’ai implanté de la luzerne pérenne dans les céréales. Elle reste au moins un an, comme une prairie permanente. Après la récolte des céréales, je la détruis chimiquement et elle redémarre avec la culture suivante. Cela m’évite de semer des couverts végétaux l’été, alors qu’il n’y a pas d’eau.

Le deuxième changement, c’est la réintroduction de l’élevage. J’ai des génisses en pension, qui apportent de la matière organique d’origine animale. Elles restent quatre à cinq ans dans des prairies, en pâturage tournant dynamique, avant l’implantation d’une céréale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité