Aller au contenu principal

Rallye Bio
Les agriculteurs bio, VRP d’Egalim auprès des élus

Pour son édition 2021, le rallye d’Agrobio Deux-Sèvres a sillonné le Thouarsais jeudi 14 octobre. L’occasion d’insister auprès des décideurs sur les ambitions de la loi Egalim en matière de circuits courts. Des frémissements sont perceptibles mais restent timides.

Emilie et Antoine Gorry ont repris l'école pour reprendre les terres de leurs parents, avant de s’installer en paysans pastiers en 2019-20. Ils décrivent leur quotidien de travail lors du rallye bio du 14 octobre.
© Chloé Poitau

« Notre boulot comprend une grande part de commercial », explique Antoine Gorry, paysan-pastier de 36 ans à Plaines-et-Vallées, à la dizaine de participants du rallye bio venus dès le matin à cette journée-rencontre de quatre étapes (détail en encadré).

Fort de sa précédente carrière dans la vente, l’agriculteur bio a démarché tout le thouarsais (restauration collective et boulangeries) pour commercialiser ses pâtes et farines : « J’attendais beaucoup d’Egalim, je suis déçu. J’ai eu très peu de retours de mes démarchages. La restauration collective c’est seulement 30% de mon chiffre d’affaires. Avec 800t de pâtes produites par mois, nous pourrions ma femme et moi, alimenter de nombreuses cantines. Le débouché des scolaires nous amènerait plus de visibilité de CA, consoliderait l’activité et permettrait même d’installer une autre personne à nos côtés ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Publicité