Aller au contenu principal

CS Caprin de Melle
Le salariat, une étape (quasi) systématique avant l’installation

Les étudiants envisagent de plus en plus le salariat avant de s’installer. Voir des systèmes différents permet de réfléchir à son propre projet. Floriane Cousineau, qui vient d'obtenir la certification caprine de Melle, témoigne.

© FC

Le temps où les jeunes reprenaient la ferme de leurs parents, tout juste sortis de la formation agricole, est un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. La tendance ces dernières années est à s’installer plus tard, autour de 25-30 ans, après avoir engrangé de l’expérience en tant que salarié.

Au sein de la promotion 2021 du CS caprin de Melle, la plupart des étudiants s’orientent vers le salariat au terme de leur formation le 31 août dernier. Floriane Cousineau, salariée depuis le 1er septembre dans la ferme où elle a fait son apprentissage, explique ainsi son choix : « Je sais que je veux m’installer depuis la première, mais c’est trop tôt pour l’instant. J’ai des acquis, il me manque l’expérience de terrain. J’aimerais m’installer vers trente ans, reprendre une ferme et la faire évoluer ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
Publicité