Aller au contenu principal

Le miscanthus a plus d’atouts qu’on ne le croit

Souvent cité comme substitut pour pailler l’aire d’élevage, le miscanthus peut également être intégré dans la ration des vaches. Cette culture peut permettre de réaliser de grosses économies.

© KB

Des tiges de verdure plus ou moins denses, certaines dépassant le mètre, surmontées de plumets blanc-gris : voilà le paysage offert par la parcelle de Sylvain Hillairet, éleveur laitier de l’Earl Le Grand Village à La Vallée (17). Il ne s’agit pas d’un champ de coton, mais d’une plante très exotique : le miscanthus.

L’arrivée du miscanthus sur cette parcelle tient du concours de circonstances. L’éleveur la louait depuis plusieurs années à la Safer et y implantait des cultures traditionnelles. Mais, il y a un an, elle est cédée à Eau 17 dans le cadre de la politique d’acquisitions foncières de l’organisme. Son objectif : créer dans les zones sensibles des espaces où l’activité agricole est maintenue, mais avec des conditions spécifiques (remise en prairie, cultures peu demandeuses en intrants) pour lutter contre les problèmes de présence de nitrates et produits phytosanitaires dans les analyses d’eau.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
Publicité