Aller au contenu principal

Concours
L’Apocab espère une bonne valorisation pour les animaux primés

Malgré une participation en berne, le concours d’animaux de boucherie de Parthenay, qui se tiendra les 6 et 7 décembre, mettra à l’honneur près de 300 bovins du Poitou-Charentes et des Pays de la Loire. L’Apocab vise une plus value de 1,50 €/kgc.

Cela fait une décennie que l’Earl Goubeau (ici représenté par trois générations) participe au concours de Parthenay, organisé par l’Apocab, présidé par Joël Denis (à gauche).
© Carole Lumineau

Par rapport aux 440 animaux de l’année dernière, la baisse est drastique, avec 30 % de bovins en moins. La baisse des inscriptions au concours d’animaux de boucherie de l’Apocab, les 6 et 7 décembre à Parthenay, s’explique par trois facteurs principaux  : une année 2021 marquée par des retrouvailles après Covid, une race à l’honneur (la Parthenaise) qui avait drainé près de 200 animaux, et une conjoncture tendue cette année. « Entre le prix des aliments à la hausse et le manque de fourrages, certains éleveurs ont préféré vendre leurs animaux plutôt que de les complémenter pendant deux mois pour les présenter au concours », constate Joël Denis, le président de l’Apocab, qui organise chaque année le concours national. La tendance est d’ailleurs la même au concours d’animaux de boucherie de haute qualité, qui se tient quelques jours avant à Cholet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Une semaine pour trouver son orientation en Mfr
Les élèves de 3ème et 2nde générale et technologique des MFR du Poitou sont invités à participer à la semaine de l’orientation,…
Depuis Ligugé, il tourne les essences locales
 Parmi les artisans à s’être installés dans les Usines, à Ligugé, il y a notamment David Grimaldi. Derrière ce grand gaillard à…
C’est avec ses tableaux qu’il écrit
Il est peintre, plasticien et amoureux de toutes les formes d’art depuis son enfance. Ses créations ont été exposées et se…
Ambiance Terre : la prochaine édition sera en septembre 2024
Les partenaires du premier salon de l’agriculture des Deux-Sèvres se sont retrouvés pour l’AG d’ambiance Terre le 25 janvier à…
Les Charentes vont accueillir la session nationale des JA viticoles
Les Jeunes Agriculteurs 16 et 17 accueilleront leurs homologues des autres régions viticoles du 31 janvier au 2 février pour leur…
À Melle, une transformation de la viande sÔ locale
Installée en 2014, Claire Bastien a développé la vente directe de ses animaux. Avec une particularité : elle prend en charge la…
Publicité