Aller au contenu principal

Enquête
Constituer une banque de données en maraîchage

Une enquête régionale portée par la Frab, les Cuma, Solidarité paysans et les Civam a pour ambition de créer une base de données en production maraîchère. Le Civam Seuil du Poitou a collecté les résultats auprès de sept de ses adhérents.

© Marie Giraud

«Ce n’est pas la commercialisation qui entrave les résultats, c’est la capacité de production », analyse Rémi Laurendeau, maraîcher sur la commune de Vançais. L’administrateur du Civam Seuil du Poitou appuie son diagnostic sur la récente enquête menée auprès de sept maraîchers du territoire sud Deux-Sèvres-ouest Vienne du réseau, restituée lors d’une journée de rencontre du groupe le 7 mars.

L’étude, issue du projet Casdar Arpida, vise à identifier les pratiques des systèmes maraîchers de Nouvelle-Aquitaine et met en évidence plusieurs points sensibles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
Publicité