Aller au contenu principal

Bovins viande : prix en stagnation mais contexte porteur, le paradoxe

Prix payé à l’éleveur, hausse des charges, nouvelle Pac… Jean-Bernard Sallat, le président de la FNB Nouvelle-Aquitaine, revient sur les dossiers qui pourraient chambouler l’élevage bovins viande néo-aquitain.

© DR

Quelle est la situation aujourd’hui de l’élevage allaitant ?

La situation en Nouvelle-Aquitaine est marquée par un maintien du cheptel, contrairement à certaines régions, qui « dégraissent » fortement. Nous échappons pour le moment à cette baisse, et c’est une bonne nouvelle. Après, nous avons une situation paradoxale dans un marché de la viande qui se porte plutôt bien. Les consommateurs sont là, ils mangent de la viande. Les chiffres montrent que les hypermarchés connaissent 5,9 % d’augmentation des ventes par rapport à l’an dernier. En boucherie, c’est une stagnation et nous avons une baisse très légère en supermarchés. Le « haché » continue à progresser. Globalement, le bilan est plutôt positif.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité