Aller au contenu principal

Grandes cultures
Une méthode bas carbone pour les instituts du végétal

© Pixabay

Conçu à la base pour les exploitations de ruminants, les filières les plus critiquées pour leur impact environnemental, le label bas carbone, lancé en avril 2019, a vocation à être élargi à la demande des différentes interprofessions. En décembre 2019, les professionnels de l’AGPB, l’AGPM, la FOP et la CGB ainsi que les instituts techniques (Arvalis, Terres Inovia, ITB, ARTB) se sont mobilisés pour rédiger une méthode sectorielle grandes cultures. Celle-ci, qui devra être approuvée par le ministère de la transition écologique, comprend l’ensemble des leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre pouvant être mis en œuvre par les producteurs ainsi que les pratiques visant à stocker davantage de carbone dans les sols.
Cette méthode « grandes cultures » vient s’articuler avec les méthodes déjà formalisées (comme CarbonAgri qui concerne la filière

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Six acteurs agricoles demandent à l'Etat de garantir la sécurité des biens et des personnes
En amont de la mobilisation programmée le 15 janvier à Mauzé par le collectif Bassines Non Merci, la Fnsea79, JA79, la chambre d'…
Publicité