Aller au contenu principal

Élevage
Une formation pour mettre en pratique les bases de la géobiologie

Huit éleveurs se sont réunis le 4 novembre dernier pour une troisième journée de formation en géobiologie. Cette technique vise, appliquée à l’élevage, à neutraliser les perturbations d’origine électrique, électromagnétique et tellurique affectant les troupeaux.

Le géobiologue utilise des baguettes pour son diagnostic tellurique : elles se croisent quand il détecte un élément dans le sous-sol.
© Léa Calleau

Des fuites de courant dans les tubulures, les cornadis ou encore les abreuvoirs peuvent perturber les animaux, plus sensibles que les humains aux courants électriques. « Pieds nus » dans la salle de traite, ou la tête directement dans l’abreuvoir, les vaches vont jouer le rôle de la prise de terre si celle-ci n’est pas bien faite. Elles risquent ainsi de renâcler à certains endroits de la stabulation, d’autant plus que ces fuites électriques peuvent être amplifiées par des éléments souterrains (faille, cours d’eau…).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité