Aller au contenu principal

Élevage
Une formation pour mettre en pratique les bases de la géobiologie

Huit éleveurs se sont réunis le 4 novembre dernier pour une troisième journée de formation en géobiologie. Cette technique vise, appliquée à l’élevage, à neutraliser les perturbations d’origine électrique, électromagnétique et tellurique affectant les troupeaux.

Le géobiologue utilise des baguettes pour son diagnostic tellurique : elles se croisent quand il détecte un élément dans le sous-sol.
© Léa Calleau

Des fuites de courant dans les tubulures, les cornadis ou encore les abreuvoirs peuvent perturber les animaux, plus sensibles que les humains aux courants électriques. « Pieds nus » dans la salle de traite, ou la tête directement dans l’abreuvoir, les vaches vont jouer le rôle de la prise de terre si celle-ci n’est pas bien faite. Elles risquent ainsi de renâcler à certains endroits de la stabulation, d’autant plus que ces fuites électriques peuvent être amplifiées par des éléments souterrains (faille, cours d’eau…).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité