Aller au contenu principal

Vente directe
Un médiateur de la consommation obligatoire pour les circuits courts

Les producteurs en circuits courts doivent avoir choisi un médiateur de la consommation. Les Chambres d’agriculture ont travaillé sur la liste des médiateurs référencés et ont sélectionné ceux qui peuvent être sollicités.

Suite à la revue des médiateurs référencés et de leur(s) spécialité(s) par le réseau Chambre d’agriculture, il est recommandé de faire appel aux prestataires ci-dessus, au regard de leurs tarifs notamment.
© Chambre d'agriculture 17

Depuis le 1er janvier 2016, la désignation d’un médiateur de la consommation est obligatoire pour tous les professionnels ayant des activités de vente directe auprès des consommateurs. C’est le Code de la consommation qui encadre le dispositif, notamment les articles L.611 à L.616 et R.612 à R.616. Un contrat de médiation est établi englobant toutes les activités de vente directe de l’agriculteur.

Il s’agit d’un dispositif de règlement à l’amiable en cas de litige. Le consommateur de saisit un médiateur en cas de problème avec le produit acheté ou bien avec un fournisseur. L’objectif étant de parvenir à trouver un accord amiable pour éviter d’entrer dans une procédure en justice.

En cas de contrôle et d’absence de médiateur, l’agriculteur est passible d’une amende administrative allant jusqu’à 3 000€ pour une personne physique et 15 000€ pour une personne morale. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité