Aller au contenu principal

UCVA : distillation et environnement

À 70 ans, l’Union des coopératives vinicoles d’Aquitaine (UCVA) basée à Coutras, traverse les crises et continue d’innover entre biocarburants, ‘‘french brandy’’ et activité de conservation.

Jacques Rabanier, viticulteur girondin et président de l’UCVA, et son directeur, Remi Géromin.
Jacques Rabanier, viticulteur girondin et président de l’UCVA, et son directeur, Remi Géromin.
© Myriam Robert (L'Avenir Aquitain)

L’Union des coopératives vinicoles d’Aquitaine (UCVA) a tenu son assemblée générale à huis clos au mois de mars, précautions sanitaires obligent… pour autant, la structure qui opére en essentiellement en Gironde et dans les Charentes communique dans cette période troublée. « Nous sommes le thermomètre de la profession viticole. Si ça va bien, c’est que ça va mal », indiquait en préambule, Jacques Rabanier, viticulteur girondin et président de l’UCVA. Il faut dire que les deux dernières années ont vu une distillation de crise en hausse, notamment en Gironde. Un volume qui compte pour cet outil industriel réceptionnant six millions d’hectolitres des 6 000 viticulteurs adhérents sur 75 000 hectares « qui vont de l’Iroulégy à l’Île de Ré ». En 2021, sa principale production (l’alcool pur) a augmenté de 12 %. Sur les 58 000 hl réalisés, 7 000 hl provenait de la distillation de crise.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Publicité