Aller au contenu principal

Soufflet sécurise les agriculteurs face au risque de re-semis

Le collecteur annonce une prise en charge de 90 à 180 euros en cas de re-semis de colza, sous conditions.

© Pixabay

Le collecteur de grains Soufflet Agriculture sécurise les producteurs de colza face au risque de re-semis avec sa prise en charge variant de 90 à 180 €/ha, a-t-il annoncé le 5 juillet. Via cette offre gratuite, il « partage avec le producteur le risque de retournement du colza en cas de mauvaise levée ou d’aléas en végétation du semis jusqu’à la sortie d’hiver », selon le communiqué. L’agriculteur s’engage, en contrepartie, à respecter un cahier des charges concernant l’implantation, les semences, la fertilisation, la protection de la culture, et à s’engager sur 100 % de la sole de colza (achats des intrants et services, livraison de la collecte) auprès de Soufflet Agriculture.

Une vérification par cartographie satellitaire de la nécessité de re-semer

Si le retournement est confirmé par cartographie satellitaire de la biomasse des parcelles, Soufflet Agriculture prend ainsi en charge une partie des montants investis sur le colza. Le groupe précise avoir testé cette offre auprès de 400 agriculteurs sur quelque 10 000 ha l’an dernier. Bâtie avec le conseil en assurance Bessé Agro, elle est étendue en 2021 sur tout le territoire. Cette offre, baptisée Colz’Avenir 2022, prévoit deux cas de figure pour la prise en charge, indique Antoine de Zutter, le directeur commercial et marketing. « Le retournement en post-semis, validé par mesure de biomasse par satellite au 5 octobre, déclenche une prise en charge à 90 €/ha. Le retournement en sortie hiver, validé par mesure de biomasse par satellite au 15 février, déclenche une prise en charge de 180 €/ha. À l’agriculteur de signaler les parcelles susceptibles d’être retournées, avant ces survols satellite », explique-t-il

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
Publicité