Aller au contenu principal

Sommet de l'élevage : Le ministre annonce des aides pour les surcoûts de la FCO

Stéphane Le Foll a annoncé le versement d'aides pour permettre aux éleveurs de faire face aux charges supplémentaires liées au maintien des animaux dans les élevages du fait de la Fièvre catarrhale ovine (FCO), le 6 octobre au Sommet de l'élevage.

Le 2 octobre, le ministère a remis à jour sa carte des zones réglementées. La zone réglementée s’étend au nord (après le sud-est, la semaine précédente) mais reste identique pour ce qui concerne la Charente. Rappelons que depuis le 18 septembre, la Charente compte neuf communes en zone de protection (Abzac, Brigueuil, Brillac, Esse, Lesterps, Montrollet, Oradour-Fanais, Saint-Christophe, Saulgond) et 153 autres en zone de surveillance.
Le 2 octobre, le ministère a remis à jour sa carte des zones réglementées. La zone réglementée s’étend au nord (après le sud-est, la semaine précédente) mais reste identique pour ce qui concerne la Charente. Rappelons que depuis le 18 septembre, la Charente compte neuf communes en zone de protection (Abzac, Brigueuil, Brillac, Esse, Lesterps, Montrollet, Oradour-Fanais, Saint-Christophe, Saulgond) et 153 autres en zone de surveillance.
© Ministère de l'Agriculture

Il reste encore à définir le financement des aides annoncées par le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll lors de l'inauguration du Sommet de l'élevage (budget du ministère de l'Agriculture, Fonds national agricole de mutualisation sanitaire et environnementale, Fonds national de gestions des risques en agriculture).

Aucune avancée n' a été annoncée quant à la négociation des protocoles sanitaires avec l'Italie, la Turquie ou l'Algérie. "Les discussions avancent mais ce n'est pas si simple", a expliqué Stéphane Le Foll.

Les résultats de la surveillance programmée devraient être rendus lundi 12 octobre et une réunion avec l'ensemble des membres de la filière aura lieu le lendemain pour définir la stratégie à adopter au sujet des zones réglementées. Pris à partis par les éleveurs dans la salle de conférence, Stéphane Le Foll s'est justifié quant aux négociations avec les pays tiers : " Ah mais vous pensez que c'est facile ! Si vous pensez que vous êtes bien meilleurs alors faites-le !" a-t-il rétorqué.


L'Idele prévoit un marché encombré de vaches de réforme laitières

"Des vaches à l'automne, on risque de ne pas en manquer du côté laitier. Par contre, il n'y aura pas une allaitante dans les abattoirs!", s'est exclamé Philippe Chotteau, directeur du service économie de l'Institut de l'élevage (Idele), le 6 octobre. Dans une conférence intitulée "Quels relais de croissance pour la filière viande bovine française?", il est revenu sur la conjoncture économique française en viande bovine. "Nous savons d'ores et déjà que le commerce [de broutards, ndlr] va être bloqué pendant un mois et demi", a-t-il annoncé du fait de la fièvre catarrhale ovine (FCO). En parallèle, les éleveurs laitiers décapitalisent et les vaches laitières de réforme affluent, notamment d'Allemagne, "perturbant le marché de la viande", selon lui. Côté jeunes bovins (JB), comme le prix en Italie progresse en lien avec le déficit de broutards, le prix français devrait suivre car "l'Italie est un marché directeur. Aussi, sur le marché du JB pour les semaines et les mois à venir, il n'y a pas vraiment de raison d'être inquiet" a-t-il conclu. "Pas d'optimisme donc sur le cours des vaches", par contre, sur les JB, il y a de quoi l'être "un peu plus !"

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité