Aller au contenu principal

Elevage info
Sevrage des broutards : cinq points clés

© D. R.

Quand l’organisation du travail et les installations le permettent, le sevrage effectué au pré est préférable. Les vaccinations sont réalisées à ce moment-là et l’immunité conférée s’installe en une quinzaine de jours avant la période de stabulation définitive. À défaut, le sevrage, la rentrée et la mise en lots sont réalisés le même jour. En pesant les broutards, le tri permet d’affiner le rationnement et limite les effets de hiérarchie.

Dès les premiers jours, les broutards doivent boire et manger très rapidement. Il faut chercher tous les signes annonciateurs de troubles sanitaires (toux, essoufflement, température). Pour les laitonnes, c’est à ce moment-là qu’il faut passer parmi elles pour les rendre plus dociles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
« L’animal reflète l’humain », atteste la comportementaliste Pauline Garcia
De l’audiovisuel à l’élevage, il y a un pas que peu franchissent. Pauline Garcia l’a fait, en développant une activité de…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Publicité