Aller au contenu principal

Richard Veillon : «  L’évolution de la guerre en Ukraine dirige le marché  »

Pour Richard Veillon, le président de la section grandes cultures de la Fnsea 79, la situation des marchés reste complexe. Si les exportations ont atteint des niveaux records cet été, avec des prix élevés, la position russe jette le trouble.

© DR

Que peut-on retenir de la campagne culturale 2021-2022 ?

Elle a été très particulière. Dès l’hiver, un gros déficit hydrique a pénalisé le rendement des cultures céréalières dans les Deux-Sèvres. Ce constat a été beaucoup plus prononcé dans le nord-est et sud-est du département, où les rendements ont été catastrophiques.

Le colza a été la culture qui a le moins souffert de la sécheresse du printemps mais elle a subi, dans certaines communes, des dégâts de grêle. Concernant les critères commerciaux, seul le poids spécifique pose problème dans les zones les plus précoces où les récoltes ont été faites après les pluies de fin juin. Les taux de protéines, eux, sont plutôt bons puisque les rendements ont été faibles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité