Aller au contenu principal

Quel impact du gel pour les céréales dans la région ?

Pour les parcelles au stade 2 nœuds, l’impact des gelées devrait être relativement limité, compte tenu du stade et de l’intensité des gelées. Toutefois, pour les quelques parcelles les plus précoces, des observations doivent être ciblées et des dégâts seront peut-être à déplorer.

© Arvalis

Les gelées des deux dernières semaines sont survenues sur des céréales à paille en tout début de montaison et des maïs très peu avancés. Les températures sous abri les plus basses enregistrées n’ont pas dépassé les -5 °C et sur une part importante du territoire, elles ont avoisiné les -2 °C. D’autre part, cet épisode de froid est intervenu sur une végétation sèche, avec de bons rayonnements pour la saison.

Il est donc possible que certaines situations culturales modulent l’impact du gel. Le stress hydrique rend les plantes moins rapidement gélives. En revanche, l’irrigation peut s’accompagner d’une fragilisation de la plante sur ce critère d’autant plus marqué sur des stades avancés (à DFE/gonflement).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
Publicité