Aller au contenu principal

Biomasse solide
Quand les haies chauffent le plancher des poules

A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux bâtiments faisant la part belle aux énergies renouvelables. La transmission est un levier pour se lancer dans des modèles d’avenir.

Les tuyaux reliés au système de chaidière sont disposés tous les 15 cm et ont ensuite été recouvert de 13 cm de béton. "Les poules sont comme chez elles !" indique Françoise Chaignon.
© Chloé Poitau

Ils l’avaient testé sur leur habitation, alors pourquoi pas sur leurs poulaillers ? Françoise et Jean-Pierre Chaignon, éleveurs de volailles à Echiré, viennent d’équiper leurs trois bâtiments neufs (480m2 chacun) d’un plancher chauffant alimenté par une chaudière brûlant des plaquettes de bois déchiqueté issu des haies bordant leurs terres.

« Le projet d’installation de notre fils Florian a fini de nous convaincre de passer en bio. Imaginer un recours aux énergies renouvelables, c’était continuer dans cette idée de long terme. Le changement vient par les jeunes, plus avertis sur ces sujets », souligne Jean-Pierre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité