Aller au contenu principal

Biogaz
Près d’un an d’activité pour Métha Gâtine

L’unité de méthanisation ouverte l’année dernière à Pompaire regroupe quatre acteurs agricoles. Générant un CA de 1,60 M€, le modèle donne satisfaction, malgré qu’il n’ait pu aboutir sous sa forme première de projet territorial.

Avec deux salariés 1/2 et des processus automatisés, l’unité de méthanisation est efficace. « Ce système collectif et externalisé de la ferme nous fait gagner du temps, en améliorant notre empreinte carbone », assure Christian Guilbard.
© Chloé Poitau

Si l’unité de méthanisation de Pompaire, mise en route en mai 2020, se nomme encore SAS Bressandière (elle prendra bientôt le nom de Métha Gâtine), c’est que le projet, né en 2015, a connu de multiples rebondissements. « Après l’avoir conçu comme une diversification sur notre exploitation, nous avons envisagé de le faire grandir ensuite comme projet de territoire avec des acteurs locaux, industriels et de services : l’abattoir de la Bressandière, la fromagerie Johnny Blanc, la communauté de communes, BTS Industrie, Loca Recuper… », retrace Christian Guilbard, président de la société et éleveur à Benassay (86).

Mais des oppositions se sont élevées, invoquant les couplets bien connus du bruit, de l’odeur, de la sécurité, des passages de tracteurs dans le bourg, et finissant par délocaliser la structure en retrait des habitations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Réserves de substitution : tensions et incompréhensions montent d’un cran
Les 29 et 30 octobre, le regroupement redouté à Sainte-Soline s’est déroulé avec de nombreux heurts entre opposants aux réserves…
Publicité