Aller au contenu principal

Santé animale
Pas de périmètre de sécurité après la découverte du chat enragé en Vendée

Le premier cas de rage sur un animal domestique en France depuis trois ans a été révélé en Vendée, vendredi 23 novembre, sur un chat à Fontenay-le-Comte. Le virus ayant été transmis par une chauve-souris, seul un petit périmètre de sécurité et de vigilance a été mis en place autour de la ville vendéenne.

La nouvelle est tombée vendredi 23 novembre et a vite fait le tour de l'Hexagone. Un cas de rage a été découvert sur la dépouille d'un chat qui est mort dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 novembre.

Une première depuis 2004 et un cas positif sur un chien importé du Maroc. Depuis 2001, le territoire national est même déclaré " zone indemne de rage terrestre ". Ce qui n'empêche pas, comme le rappelle Catherine Nicollet de la DSV des Deux-Sèvres, "que des cas de rages soient fréquemment avérés ". 4 cas sont en effet découverts chaque années sur des chauves-souris alors que 2% de ces animaux seraient infectés.

Le virus de la rage peut prendre trois formes différentes. Il peut être vulpin, la rage du renard, cannin, ou chiroptère, rage de la chauve-souris. C'est ce dernier type de rage dont était atteint le chat vendéen a confirmé lundi 26 novembre, un laboratoire d'analyses de Nancy. Une bonne nouvelle puisque c'est le virus le moins virulent, transmissible à l'homme seulement en cas d'ingestion d'excréments de l'animal et transmissible entre animaux dans des cas très rares.

En conséquence, seul un petit périmètre de sécurité couvrant une partie de la ville de Fontenay-le-Comte a été mis en place. Aucune mesure n'a été prise sur le département des Deux-Sèvres. " C'est un cas de faune sauvage, rappelle Catherine Nicollet. On ne prendra pas de mesures car il est évident qu'on ne peut pas capturer toutes les chauves-souris de France ".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité