Aller au contenu principal

Santé
Octobre rose : « Savoir, c’est pouvoir agir »

À l’occasion de la 28e année en France de la campagne de lutte contre le cancer du sein, la MSA Poitou, les professionnels de santé et les différentes associations rappellent l’importance d’un dépistage précoce pour lutter efficacement contre le cancer du sein.

© D. R.

En France, le cancer le plus fréquent est celui du sein et il s’agit de la première cause de mortalité chez la femme avec 59 000 nouveaux cas chaque année.

Grâce au dépistage, plus de 10 000 cancers agressifs sont dépistés chaque année, et peuvent être soignés plus tôt. Le diagnostic précoce est fondamental car il limite les séquelles liées à certains traitements et permet donc à la patiente de retrouver le plus rapidement sa vie d’avant.

80 % des cas se déclarent après 50 ans, c’est pour cette raison que le dépistage est proposé aux femmes de 50 à 74 ans :

- Près de 50 % des cancers du sein sont diagnostiqués entre 50 et 69 ans ;

- Environ 30 % sont diagnostiqués après 69 ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité