Aller au contenu principal

Fête de la Terre, Deux-Sèvres
Merci aux partenaires, et à bientôt !

L’annulation de la fête de la Terre, qui devait se dérouler le 29 août à Coulonges-sur-l’Autize, est un nouveau coup dur pour les Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres. Trois d’entre eux reviennent sur cette décision, et sur l’importance du syndicalisme à leurs yeux.

Jeunes Agriculteurs, JA, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Fête de la terre
De gauche à droite : Julien Bonneau, en bovins lait et céréales à Surin, Damien Niveau, en poulets vente directe et Charolaises à Ardin, et Thomas Gaillard, céréalier à Verruyes et président des JA 79.
© Ch.P
Après des reports et adaptations de l’événement, vous avez annoncé l’annulation de la fête de la Terre le 30 juillet. Qu’est ce qui a motivé votre décision ?

Thomas Gaillard : La fête de la Terre en Deux-Sèvres réunit environ 2 500 à 3 000 participants, c’est un événement plus réduit qu’Ambiance Terre, mais un événement qu’il nous semblait important de remettre sur le devant de la scène, le contexte sanitaire nous empêchant de tenir Ambiance Terre pour le moment (il est reprogrammé pour octobre 2022). L’instauration du pass sanitaire nous a fait craindre une baisse de fréquentation de plus de 50 %, qui nous aurait mis dans le rouge au niveau budgétaire et qui aurait terni l’ambiance festive.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Publicité