Aller au contenu principal

Mal-être : un accompagnement local pour chaque situation

Plusieurs réseaux d’écoute et d’accompagnement existent sur le territoire du Poitou pour faire face à des situations de mal-être des agriculteurs.

© CCMSA

Crises sanitaire et économique, évolution des attentes des consommateurs, difficultés d’ordre personnel : les raisons du mal-être sont diverses. La feuille de route pour prévenir le mal-être agricole, publiée le 23 novembre 2021 et mise en application le 4 février 2022, s’appuie sur trois piliers : « humaniser », « aller vers » et « prévenir et accompagner ». La MSA est associée au pilotage de ce plan. Par sa connaissance des populations et ses dispositifs d’aide, elle détecte et accompagne les populations agricoles touchées par ces situations. La structure s’est par ailleurs vu confier l’animation du réseau des «  Sentinelles  ».

Se former à la détection
 

La MSA Poitou et l’Asept Poitou animent le réseau territorial des « Sentinelles » en Poitou, en lien avec les coordinations territoriales de la prévention du suicide de la Vienne et des Deux-Sèvres. Ce réseau a pour rôle de signaler des situations de mal-être ou de crise suicidaire. Un dispositif de prise en charge des signalements existe dans chaque MSA. Des formations de deux jours sont organisées, pour tous, dans les deux départements. Cette année quelques places restent disponibles dans la Vienne. De nouvelles formations seront proposées sur le territoire en 2023.

En cas de difficultés économiques, la MSA peut également mettre en place un échelonnement des cotisations. Elle apporte également un soutien social et psychologique individuel par la mise en relation avec un travailleur social et/ou un médecin via la plateforme Agri’écoute, ouverte 24 heures sur 24, et plusieurs dispositifs comme l’« aide au répit ».

Journée nationale de la prévention du suicide
 

Cette journée vise à sensibiliser l’opinion publique sur le fait que le suicide n’est pas un sujet tabou et qu’une prévention est possible. Cette année, la MSA et l’Asept Poitou donnent rendez-vous du 8 au 10  septembre, de 9 h 30 à 14 h jeudi et vendredi, et de 9 h 30 à 16 h le samedi, sur la place Charles de Gaulle à Poitiers. Cet événement permettra de mettre en lumière les initiatives nationales et locales tels le numéro national de prévention du suicide ou le réseau territorial des Sentinelles.

Poitiers fera partie des douze villes de France au sein desquelles des street artistes réaliseront sur des murs dediés des portraits des répondants des centres d’appels. Les professionnels de soin qui répondent à la détresse de celles et ceux qui ont des pensées suicidaires seront également mis en lumière.

 

Des structures dédiées

Professionnels : l’aide au répit pour les agriculteurs
Afin de prévenir l’épuisement professionnel, le dispositif d’aide au répit apporte un soutien aux actifs du monde agricole, non-salariés et salariés. Les exploitants et chefs d’entreprise peuvent être temporairement remplacés dans leurs activités professionnelles. Le dispositif permet également de bénéficier de soutien psychologique, d’aides au départ en vacances, ainsi que d’actions collectives.
 
Agri’écoute pour tous : 09 69 39 29 19
Ouverte 24 h/24 et 7 j/7, la plate-forme Agri’écoute apporte écoute attentive et mise en relation, de manière anonyme, avec des psychologues cliniciens. Avec son accord, la personne peut être orientée vers la cellule pluridisciplinaire de prévention de la MSA.
Agri’écoute permet jusqu’à cinq rendez-vous téléphoniques de suivi avec un même psychologue clinicien formé aux problématiques agricoles. En 2021, l’offre s’est enrichie de la possibilité d’un dialogue en ligne et d’une prise de rendez-vous avec un psychologue : www.agriecoute.fr
 
Prévention suicide : 3114
Le 31 octobre dernier, le nouveau numéro national de prévention suicide, le 3114, est entré en fonctionnement. Le 3114 est un numéro de téléphone gratuit, accessible 24 h/24 et 7 j/7. Il permet aux personnes en détresse psychologique d’échanger et de trouver une réponse adaptée auprès de professionnels de la psychiatrie et de la santé mentale.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité