Aller au contenu principal

Réserves de substitution
L’ex-président des irrigants chez Bassines Non Merci

Ancien président des irrigants des Deux-Sèvres et de la Coop de l’eau 79, Philippe Charles a eu l’occasion d’assister à une réunion des opposants aux réserves de substitution, le 21 septembre. L’agriculteur y a expliqué son soutien aux projets de stockage de l’eau.  

L’intervention de Philippe Charles à la réunion de BNM a été saluée par des applaudissements. Fin connaisseur des pratiques agricoles, il a livré son point de vue sur les projets de réserves.
© Philippe Charles

« Je pense que pour vous, je coche toutes les mauvaises cases », a anticipé Philippe Charles en se présentant, mercredi 21 septembre, face à une assemblée de sympathisants de Bassines Non Merci (BNM). L’association avait organisé une réunion publique à Melle dans le but de « présenter les projets de méga-bassines, leurs impacts ainsi que les alternatives qui pourraient être envisagées ». Ce rassemblement faisait écho à la conférence des maires de la communauté de communes de Mellois en Poitou prévue le lendemain, sur le sujet des réserves (voir encadré ci-dessous).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité