Aller au contenu principal

Les leviers agronomiques, meilleurs alliés dans la lutte contre les maladies

Suite aux évolutions réglementaires, qui impactent fortement la protection de la féverole, la date et la densité des semis sont encore plus fondamentales.

© DR

Ce sont des problématiques qui reviennent tous les ans mais qui suscitent toujours autant de questions. Comment lutter contre les maladies de la féverole ? En ce qui concerne le botrytis, des essais ont été menés sur son impact sur les pertes de rendement. Il ressort que si les parcelles sont nécrosées à plus de 15 % en sortie d’hiver, elles le seront systématiquement à plus de 40 % en post floraison, ce qui entraîne une perte moyenne de 10-15 q/ha. « En sortie d’hiver, le facteur déterminant est la date de semis, pose Anne Moussart, chargée d’études au département génétique et protection des cultures chez Terres Inovia. Si la féverole est semée avant la période conseillée, il y a une chance sur deux que l’on atteigne les 15 % de plantes nécrosées ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité