Aller au contenu principal

Ovins
L’ergot des céréales est toujours d’actualité

 La maladie reste présente dans les élevages, à la faveur de quelques céréales contaminées pendant la floraison.

Les grains contaminés sont de couleur brune. Une analyse en laboratoire est parfois indispensable pour les détecter.
© CA18

Il suffit de quelques grains contaminés par l’ergot pour entraîner une intoxication. Les céréales infectées produisent des alcaloïdes et ne doivent en aucun cas être distribuées aux animaux, les risques sanitaires étant très importants. L’ergot des céréales est une maladie liée à la présence d’un champignon qui contamine les épis des céréales au moment de la floraison. Les fleurs ne donnent pas de grain. Celui-ci est remplacé par une excroissance en forme d’ergots, des masses rigides de couleur foncée. Ces ergots pourpres ou bruns atteignent 1 à 2 cm de longueur au moment de la récolte.
Le premier symptôme est une perte d’appétit. En fin de gestation, l’ergot est responsable d’avortements en grand nombre. Une autre conséquence est l’absence totale de production laitière. Il faut attendre plusieurs jours après la mise bas et la sollicitation des agneaux avant que le lait ne descende.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Publicité