Aller au contenu principal

Protocole Sèvre-Mignon / Réserves
L’engagement des irrigants, c’est maintenant

Le 18 janvier, Alexis Maye, éleveur à Le Petit-Breuil-Deyrançon, a assisté à la restitution du diagnostic effectué sur sa ferme pour une agriculture durable. Puis il a signé pour réaliser, ou poursuivre, six engagements concrets en ce sens.

Alexis Maye fait partie des 220 exploitations concernées par le protocole d’accord. L’éleveur a besoin d’irriguer ses prairies pour maintenir ses Parthenaises en système herbager le gros de l’année.
© Chloé Poitau

L’essence même du protocole signé fin 2018, dans le cadre du projet de réserves de substitution sur le bassin de la Sèvre niortaise-Mignon, prend corps aujourd’hui : en contrepartie de leur futur accès aux volumes des réserves, les irrigants prennent six engagements dans la grille des critères établis lors de l’accord pour une agriculture plus durable.

Menés par la chambre d’agriculture, 55 diagnostics ont ainsi été réalisés en 2020. Mi-janvier, Alexis Maye, agriculteur irrigant à quelques encablures de Mauzé, recevait Julien Moureau, responsable pour la chambre de la gestion quantitative de l’eau. Les deux hommes ont passé en revue le diagnostic de trois heures qui avait été réalisé sur l’exploitation de 178 ha (dont 70 ha de prairies et 45 ha irrigués : 30 en prairies et 15 en maïs), abritant un troupeau de Parthenaises de 90 vêlages.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
Publicité