Aller au contenu principal

Formation continue
« A l’écoute des besoins du monde agricole et agroalimentaire »

En mai, Jonathan Thévenet est devenu le directeur de l’Asfona. Sise à la maison de l’agriculture à Vouillé, l’association de formation nationale agricole souhaite passer la seconde, et proposer des formations plus adaptées aux attentes et obligations actuelles.

© Chloe Poitau

Avant toute chose, pouvez-vous présenter votre parcours et redire ce qu’est l’Asfona ?

Au départ j’ai fait des études d’histoire de l’art dans l’idée d’être professeur. A côté j’étais saisonnier en coopérative agricole et, petit à petit, je suis devenue salarié, je me suis formé en management et suivi de qualité, jusqu’à exercer pendant sept ans en tant que consultant en métiers du grain.

L’Asfona est l’association de formation nationale agricole créée dans les années 80 par le négoce agricole de Nouvelle-Aquitaine (Naca), une région qui concentre un tiers des négoces de France. En partenariat avec la fédération des négoces agricoles (FNA) et des acteurs locaux, nous formons près de 5000 personnes par an.

Quels sont les publics visés par vos formations ? Pouvez-vous donner des exemples de votre catalogue ?

Notre cœur de cible ce sont les négoces. Mais plus largement, nos formations s’adressent à leurs clients agriculteurs, aux coopératives, aux professionnels de l’agroalimentaires.

Nous avons longtemps dispensé majoritairement le Certiphyto mais notre trentaine de formateurs est à même de former au management, à l’accueil de nouveaux personnels, aux métiers du silo ; de la technique à la commercialisation, avec la connaissance des marchés…

A noter, une partie de nos formations sont intégrées au catalogue d’Ocapiat (organisme de compétences en Agriculture) : elles sont alors prises en charge à 100%.

Sur quoi allez-vous vous atteler en priorité sur les prochains mois ?

D’abord à rationnaliser notre catalogue et à rendre notre site web plus ergonomique afin qu’il soit simple de s’inscrire en ligne à n’importe quel module.

Ensuite à bâtir des formations qui répondent aux besoins de nos clients et prospects avec le plus de réactivité possible. C’est ce que nous faisons en proposant prochainement des formations bio (conservation en silo), HVE, bas carbone, réforme PAC, etc.

Ou encore en ouvrant le Certiphyto en distanciel et, actu du moment, en lançant la formation Eco-énergie pour réduire ses consommations. Cette dernière formation est dévoilée ce 2 septembre au congrès du Naca, à Blois.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité