Aller au contenu principal

Santé
Le dépistage, un outil indispensable dans la lutte contre le cancer de l’utérus

À l’occasion de la quinzième semaine européenne de prévention du cancer de l’utérus fin janvier, la MSA se mobilise pour inciter les femmes de 25 à 65 ans à subir un dépistage.

Le dépistage doit se faire tous les trois ans pour les femmes entre 25 et 29 ans et tous les cinq ans pour les femmes entre 30 et 65 ans.
© CCMSA

Chaque année, en France, le cancer du col de l’utérus touche 3 000 femmes et cause 1 100 décès. Pourtant, grâce à la prévention, il peut être évité. Malgré cela, 40 % de femmes ne se font pas dépister, soit près de 600 000 femmes en Nouvelle-Aquitaine. Pour arriver à éradiquer ce cancer, il est essentiel de sensibiliser plus particulièrement ces femmes.

Le Centre régional de coordination des dépistages des cancers de Nouvelle-Aquitaine (CRCDC-NA) a lancé pour la première fois une grande campagne de dépistage organisé du col de l’utérus, et mobilise les professionnels de santé, les associations et les acteurs régionaux avec pour objectif de les sensibiliser à cet enjeu de santé publique et d’informer le plus largement possible sur l’importance de lutter contre les Human PapillomaVirus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité