Aller au contenu principal

L’aide à l’UGB, un espoir pour la filière laitière

L’élevage craint cette nouvelle réforme de la Pac. La filière laitière, dont la déprise se poursuit, compte sur l’aide à l’UGB pour compenser la baisse des soutiens liée à la convergence et stabiliser le niveau des aides publiques dans les exploitations.

© Idele

Les aides animales, parce qu’elles dépendent de l’enveloppe des aides couplées, risquent fort de baisser. Créditée de 15 % d’un premier pilier qui perd 9,4 % environ, l’enveloppe réservée à l’élevage devra également, selon les éléments connus aujourd’hui, supporter les financements du plan protéines revu à la hausse. Cette concurrence des budgets entre les mesures inquiète. Ces derniers mois, les filières laitière comme viande, quelles que soient les espèces, sont mobilisées. Chacun affirme combien les soutiens sont essentiels pour sa production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité