Aller au contenu principal

Aides
La MSA accompagne les jeunes pour les informer de leurs droits

Chaque année, au moins dix milliards d’euros d’aides sociales ne seraient pas réclamés par leurs bénéficiaires en France.

Les jeunes entre 18 et 25 ans sont les plus nombreux à ne pas réclamer les aides.
© CCMSA -Franck Beloncle

Il n’est pas toujours facile de connaître tous les droits auxquels on pourrait prétendre. Chaque année, ce sont ainsi plusieurs milliards d’euros d’aides qui ne seraient pas réclamés. Les raisons qui expliquent ce non-recours aux droits sont nombreuses, et dans un contexte sanitaire qui continue de fragiliser certaines populations, la MSA relance sa campagne sur le recours aux droits, en commençant par les jeunes.

Surexposés aux difficultés d’accès aux droits, les jeunes de 18 à 25 ans sont parmi les plus nombreux à ne pas réclamer les aides auxquelles ils ont droit. 37 % d’entre eux déclarent rencontrer des difficultés dans leurs démarches administratives, tandis que 20 % affirment avoir été en situation de non-recours, et 35 % déclarent même ne pas savoir s’ils l’ont été ou non.

Selon leur situation, les jeunes de 18 à 25 ans peuvent pourtant prétendre à plusieurs prestations sociales, telles que :

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité