Aller au contenu principal

Sanitaire
La Loi de Santé Animale renforce la prophylaxie pour lutter contre l’IBR

Le texte, entré en vigueur au début du mois de novembre, assouplit les règles pour les élevages sains depuis trois ans mais renforce les contrôles pour les cheptels laitiers et allaitants non indemnes.

Les cheptels non indemnes de plus de 12 mois vont devoir être testés systématiquement. Les analyses seront réalisées une par une, ce qui aura pour effet de faire monter leur coût.
© GDS

Avec l’entrée en vigueur de la Loi de Santé Animale et la sortie de l’arrêté correspondant le 5 novembre dernier, les éleveurs bovins français vont être confrontés, sur la campagne 2021-2022, à la mise en place progressive de nouvelles modalités de gestion de l’IBR visant à alléger certaines mesures pour les cheptels indemnes depuis au moins trois ans et en renforcer d’autres dans les troupeaux non indemnes.

Allègement : 16, 79, 86

Dans les départements de la Charente, des Deux-Sèvres et de la Vienne, les cheptels indemnes IBR depuis plus de trois ans et détenant plus de 40 bovins de plus de 24 mois peuvent bénéficier d’un allègement de leur prophylaxie IBR.

Ainsi, au lieu de tester tous les animaux de plus de 24 mois, ces élevages doivent tester 40 animaux préalablement sélectionnés sur l’inventaire de prophylaxie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité