Aller au contenu principal

Le 21, 22 et 23 septembre à Niort
La Fnsea s’implique pour que vive la ruralité

Plus de 1000 membres du réseau Fnsea sont attendus à Niort pour le congrès de l’organisation nationale. Initialement programmé en 2020, le congrès aura été reporté deux fois à cause de la crise sanitaire.

Congrès FNSEA, Organisation, Niort, Deux-Sèvres, Acclameur
Derniers préparatifs sur le terrain pour l’équipe départementale avant le début du congrès.
© Fnsea 79

Dernière ligne droite avant que ne débutent les travaux du 75e congrès de la Fnsea. Le staff départemental fait les derniers ajustements sur le terrain quand l’équipe nationale place les derniers points dans les lignes du programme.

Les 21, 22 et 23 septembre, c’est à Niort que l’un des temps forts de la vie syndicale du monde agricole se déroulera.

« Les agriculteurs sont les sédentaires de la terre, ils sont le cœur de la ruralité. Ils en ont besoin et en conséquence s’investissent pour que celle-ci soit vivante », explique Christiane Lambert.

Fidèle à ses valeurs, la Fnsea – « un syndicat d’action et de propositions », insistait Christiane Lambert, interviewée vendredi 3 septembre – profitera de cet événement pour faire émerger et diffuser largement de nouvelles idées sur le thème de la ruralité. « Les agriculteurs sont les sédentaires de la terre, ils sont le cœur de la ruralité. Ils en ont besoin et en conséquence s’investissent pour que celle-ci soit vivante ».

Ces derniers mois, et notamment dans la perspective des présidentielles, la Fnsea travaille avec les acteurs économiques des territoires à l’animation d’une plateforme de propositions. Son contenu sera débattu en Deux-Sèvres en présence de Jean Viard, sociologue, François Asselin, président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises, ainsi que Dominique Bussereau (ancien président des Départements de France et ancien ministre de l’agriculture). Ils seront invités à échanger à l’occasion d’une table ronde baptisée : « Acteurs économiques, poumon de la ruralité ».

@Fnsea 2025

Le rendez-vous niortais, qui sera honoré, au cours de la journée de clôture, le 23 septembre, de « la présence du ministre de l’agriculture », annonçait la présidente devant la presse le 2 septembre, sera le lieu d’une large réflexion autour du projet de rénovation de l’organisation. Baptisé @Fnsea 2025, ce chantier lancé en 2019 débouchera sur « des propositions en termes de méthodologie de travail, de gouvernance et d’orientation politique ». À cette occasion, « nous dévoilerons la raison d’être de la Fnsea », précisait Christiane Lambert.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité