Aller au contenu principal

Santé
Juin vert : l’autre mois de dépistage des cancers féminins

La MSA Poitou s’associe au mois de mobilisation et de prévention du cancer de l’utérus. Même si le nombre de femmes touchées a chuté ces dernières années, il reste encore trop élevé au vu des moyens de prévention et de dépistage disponibles aujourd’hui.

80 % des femmes sont touchées au moins une fois dans leur vie par le virus. Bien qu’il soit combattu efficacement par le corps, 10 % des cas se transforment en lésions cancéreuses.
© CCMSA Service Image et Evenementiel

Chaque année, il y a environ 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus. Près de 1 000 femmes en meurent. Ces chiffres sont beaucoup trop élevés, surtout lorsqu’on sait qu’il s’agit de l’un des rares cancers évitables puisqu’il est provoqué par un virus, le papillomavirus humain (HPV), dont certains types sont dits à haut risque de cancérisation (HPV HR)*.

L’infection par le virus HPV est fréquente dans le monde puisque 80 % des femmes sont touchées au moins une fois dans leur vie. Fort heureusement, le corps a la capacité d’évacuer spontanément le virus. Cependant, dans 10 % des cas, l’HPV s’installe plus durablement au niveau de la muqueuse du col utérin, ce qui peut entraîner des lésions précancéreuses pouvant évoluer vers un cancer.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité