Aller au contenu principal

Bilan
DSNE rappelle le cœur de son activité : améliorer la biodiversité

L’association Deux-Sèvres Nature Environnement a convoqué la presse, mardi 31 août, avant son assemblée générale du 11 septembre. L’objectif : revenir sur les nombreuses actions impulsées par l’association pour protéger l’environnement.

DSNE,
(Photo d'archive) Le conseil d'administration dont Yanik Maufras est le président, et Anne Faucher la secrétaire générale, statuera le 16 octobre sur la position que DSNE tiendra désormais sur le sujet des réserves de substitution.
© Léa Calleau

«DSNE ne s’occupe pas que des réserves de substitution », corrige Anne Faucher, secrétaire générale, un brin irritée par la question. Naturalistes et environnementalistes cohabitent dans cette association qui a fêté ses cinquante ans il y a deux ans. Son inscription dans le temps long lui donne une large vision de la biodiversité dans le département, qu’elle veille à protéger et améliorer.

Les dix salariés et les 276 adhérents vont se réunir lors de l’assemblée générale, le 11 septembre prochain, au château de Chantemerle. « Les réserves ne sont qu’une toute petite part de notre activité », martèle-t-elle, avec Yanik Maufras, le président. « Nous sommes aussi impliqués dans d’autres sujets polémiques, comme l’éolien, la chasse… », poursuit-il, ironique. Les deux membres du bureau regrettent d’être réduits à ce projet uniquement, d’autant plus que le sujet est clivant pour leurs adhérents.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité