Aller au contenu principal

Couverts végétaux
Des mélanges de couverts conçus pour chaque problématique

À l’occasion d’une visite technique sur un essai Cipan, le négoce Neolis a présenté des mélanges de couverts végétaux du semencier Jouffray-Drillaud, chacun étant un levier agronomique en soi.

Les techniciens de Neolis ont présenté les atouts des mélanges de couverts végétaux, sur une parcelle test à Loizé, en rappelant les règles de base pour une bonne implantation.
© Léa Calleau

De la moutarde brune contre le piétin échaudage, du seigle forestier pour obstruer la repousse des adventices... En combinaison avec d’autres espèces, certaines plantes présentent des qualités qui en font de véritables leviers agronomiques. Lors d’une visite technique sur un essai Cipan à Loizé, organisé en fin d’année par le négoce, la technicienne Aude Liessi-Fortin a présenté plusieurs mélanges ayant un rôle de lutte contre les champignons ou les adventices. « Les couverts végétaux sont à considérer comme une culture en soi, déclare-t-elle. S’ils améliorent la qualité de l’eau sur un temps long, ils rendent aussi des services importants au sol et aux cultures ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité