Aller au contenu principal

Crise
Des aides pour limiter la flambée des coûts de l’énergie

  

© GrDF Emmanuel Cairo

Alors que les entreprises craignaient des hausses massives de l’énergie en 2023 , les TPE (moins de 10 salariés) ayant un compteur électrique d’une puissance inférieure à 36 kVA vont pouvoir bénéficier du bouclier tarifaire pour le gaz et l’électricité (à partir de février pour ce dernier). Les hausses seront ainsi limitées à 15 %, contre 120 % selon l’estimation de l’État.

Un amortisseur électricité

Si les PME (moins de 250 salariés) ne bénéficient pas de ce coup de pouce, elles pourront néanmoins faire appel à l’amortisseur électricité. Ce dispositif s’applique sur le prix annuel moyen de l’électricité d’un contrat donné (en €/MWh ou en €/kWh), hors coûts d’acheminement de l’électricité dans le réseau et hors taxes.

Il permet de ramener, sur la moitié des volumes d’électricité consommée, le prix annuel moyen de l’électricité à 180 €/MWh. L’unique démarche à faire pour bénéficier de cette aide est de transmettre au fournisseur d’électricité une attestation d’éligibilité au dispositif. La réduction de prix sera directement décomptée de la facture d’électricité de l’entreprise.

Certaines PME pourront également faire appel au guichet d’aide au paiement des factures d’électricité et de gaz si les dépenses d’énergie représentent 3 % du chiffre d’affaires en 2021, après prise en compte de l’amortisseur, et dont la facture d’électricité après réduction perçue via l’amortisseur, connaît une hausse de plus de 50 % par rapport à 2021.

La demande d’aide est à remplir via le site impots.gouv.fr.

Carburant : 100 euros pour les foyers modestes

La mauvaise nouvelle vient quant à elle de l’essence. La remise carburant, qui était tombée à 10 centimes et qui concernait également le gazole non routier, est remplacée par une indemnité carburant d’un montant de 100 euros. La demande est à faire à partir du 16 janvier sur le site Internet des impôts. Pour en bénéficier, il ne faut pas déclarer plus de 14 700 euros par part fiscale. La mesure concernera environ dix millions de personnes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Une semaine pour trouver son orientation en Mfr
Les élèves de 3ème et 2nde générale et technologique des MFR du Poitou sont invités à participer à la semaine de l’orientation,…
Depuis Ligugé, il tourne les essences locales
 Parmi les artisans à s’être installés dans les Usines, à Ligugé, il y a notamment David Grimaldi. Derrière ce grand gaillard à…
C’est avec ses tableaux qu’il écrit
Il est peintre, plasticien et amoureux de toutes les formes d’art depuis son enfance. Ses créations ont été exposées et se…
Ambiance Terre : la prochaine édition sera en septembre 2024
Les partenaires du premier salon de l’agriculture des Deux-Sèvres se sont retrouvés pour l’AG d’ambiance Terre le 25 janvier à…
Les Charentes vont accueillir la session nationale des JA viticoles
Les Jeunes Agriculteurs 16 et 17 accueilleront leurs homologues des autres régions viticoles du 31 janvier au 2 février pour leur…
À Melle, une transformation de la viande sÔ locale
Installée en 2014, Claire Bastien a développé la vente directe de ses animaux. Avec une particularité : elle prend en charge la…
Publicité