Aller au contenu principal

Herbe info
Conseil pâturage

© Les conseillers de la chambre d’agriculture

Les fortes températures et le manque d’eau ont eu raison de la croissance de l’herbe en ralentissant, voire en stoppant le pâturage dans certaines zones. Cependant, des orages très localisés ont permis de relancer une pousse de l’herbe.

Pour ceux ayant encore des prairies à pâturer, il faut penser à ne pas les surpâturer afin de ne pas stresser les plantes.

Pour ceux qui ont suffisamment de stocks sous les hangars, il est possible de constituer de l’herbe sur pied. On mettra en priorité sur ces parcelles les animaux à faibles besoins.

Les prairies riches en légumineuses sont de bonnes candidates car elles valorisent mieux les températures élevées tout en gardant de bonnes valeurs alimentaires. Elles ont de plus la capacité de maintenir plus longtemps une meilleure digestibilité que les graminées en phase de reproduction.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
« L’animal reflète l’humain », atteste la comportementaliste Pauline Garcia
De l’audiovisuel à l’élevage, il y a un pas que peu franchissent. Pauline Garcia l’a fait, en développant une activité de…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Publicité