Aller au contenu principal

Condamné à verser plus de 26 millions d'euros, Savencia fait appel

© Agri 53

Le tribunal de Coutances (Manche) a condamné, le 30 août, le groupe Savencia à verser plus de 26 M€ aux producteurs de l’AOP Sunlait, dont 25,9 M€ au titre de la différence entre le prix de base producteur issu de la formule de juin 2018 et le prix « unilatéralement fixé et payé » par l’industriel en 2020. En outre, Sunlait (six organisations de producteurs) obtient 350 000 € au titre du préjudice matériel causé à l’association. Dans un communiqué du 31 août, le groupe Savencia déclare faire appel de cette décision qu’il « conteste vigoureusement », mettant en avant que « le prix moyen versé à Sunlait sur la période 2020-2021 a été supérieur de 6,3 €/1 000 l par rapport à la moyenne nationale ».

Entre octobre 2019 et décembre 2020, la laiterie est sortie « unilatéralement » de la formule de prix définie dans le contrat-cadre signé entre les deux parties en 2018, avançant qu’il existait un trop grand décalage avec son environnement concurrentiel, récapitule le jugement. Une situation qui s’est répétée à plusieurs reprises dans l’année 2021. Pour le tribunal, « la société Savencia ne peut décider de rompre unilatéralement l’accord ainsi passé lorsque la formule mathématique de prix adoptée lui devient défavorable ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Une semaine pour trouver son orientation en Mfr
Les élèves de 3ème et 2nde générale et technologique des MFR du Poitou sont invités à participer à la semaine de l’orientation,…
Depuis Ligugé, il tourne les essences locales
 Parmi les artisans à s’être installés dans les Usines, à Ligugé, il y a notamment David Grimaldi. Derrière ce grand gaillard à…
C’est avec ses tableaux qu’il écrit
Il est peintre, plasticien et amoureux de toutes les formes d’art depuis son enfance. Ses créations ont été exposées et se…
À Melle, une transformation de la viande sÔ locale
Installée en 2014, Claire Bastien a développé la vente directe de ses animaux. Avec une particularité : elle prend en charge la…
Les Charentes vont accueillir la session nationale des JA viticoles
Les Jeunes Agriculteurs 16 et 17 accueilleront leurs homologues des autres régions viticoles du 31 janvier au 2 février pour leur…
Tempo, meilleur veau Charolais de France, est Deux-Sévrien
Sacré meilleur veau de France au concours national Charolais de Moulins, le 1er décembre, Tempo est issu de l’élevage…
Publicité