Aller au contenu principal

Grogne agricole
Au jour 3, la mobilisation continue

15 h : Le préfet de Charente-Maritime, Brice Blondel, est resté plus de deux heures auprès des manifestants. Il a été à l'écoute de leurs préoccupations. Le blocus sur l'autoroute A10 sur le secteur de Saintes est toujours maintenu. Toujours 150 agriculteurs mobilisés et prêts à rester une nouvelle nuit sur l'autoroute. 


Face aux diverses manifestations, les sénateurs LR ont proposé une quarantaine de mesures pour répondre au mécontentement des agriculteurs.
Retrouvez l'article ici


13h 30 : Les deux syndicats (Fnsea et JA 79) des Deux-Sèvres seront reçus à la préfecture dans l'après-midi. Une réunion sur les Egalim serait par ailleurs programmée dans le département.

13h : La FNSEA 79 et les Jeunes Agriculteurs Deux-Sèvres clôturent trois jours de manifestation à #Niort

« Nous avons été exemplaires, on a communiqué avec fierté et dignité. C’est ça notre image. Il faut prendre un peu de temps de repos, de vie de famille, de travail sur nos fermes. Pour mieux repartir : car nous reviendrons et nous allons durer dans le temps ! » évoque Denis Mousseau, aux côtés de Flavien Favre.
Le président de la Fnsea 79 évoque la coordination à l'échelle régionale et nationale pour "séquenser les actions" et tenir sur la durée si besoin. "Alors que cette première mobilisation touche à sa fin, nous assurons à tous les agriculteurs que leur lutte ne fait que commencer" annonce un communiqué de presse commun aux deux syndicats. "Forts de cette première action, nous repartirons bientôt pour poursuivre notre combat jusqu’à ce que nos revendications soient entendues".
 

Lire aussi : Deuxième journée de mobilisation dans la région

 

12h30: les agriculteurs de la CR de la Vienne ont déversé de la paille, fumier, lisier, pneus sur la préfecture. 
 



12 h : En Charente-Maritime, la mobilisation ne faiblit pas. L'autoroute A10 à hauteur de Saintes est toujours bloquée. Le préfet Brice Blondel est de nouveau sur les lieux, en discussion avec les agriculteurs. 


12h: Les agriculteurs de la Coordination Rurale sont désormais installés sur la place de la Préfecture de la Vienne. François Turpeau a refusé de rentrer pour rencontrer le Préfet, lui demandant de sortir. "Il nous méprise" estime-t-il. On va lui faire un cadeau : les bennes, on les déverse".


11h30 : la préfecture des Deux-Sèvres annonce la coupure de l'autoroute A10 à hauteur de Soudan en Deux-Sèvres. Indépendamment de l'appel initial de la Fnsea 79 et de JA 79, des convois de tracteurs envisagent des blocages dans d'autres grosses agglomérations deux-sévriennes.


11h20: Les différents convois de la coordination rurale de la Vienne convergent vers la Préfecture. Une centaine de tracteurs sont annoncés.

10h: Une quarantaine de tracteurs de la Fnsea et des JA de la Vienne ont envahi l’A10, qui est désormais fermée entre le Futuroscope et Soudan.


10 h : C'est l'heure de départ fixée par la Coordination Rurale pour ses mobilisations à Niort, Poitiers et La Rochelle.


9h30 : le barrage filtrant de l'Acclameur, direction Limoges à Niort, est un de ceux qui continuent à porter la mobilisation des agriculteurs deux-sévriens. Accueillis avec de la musique, du dialogue et des tracts, les automobilistes affichent leur soutien pour la grande majorité.

Clément, apprenti, distribue des cafés et des tracts aux routiers.

Les Jeunes agriculteurs sont mobilisés sur le rond-point : Théo Renaud (à gauche), installé en 2019, énumère l'impact des charges croissantes, cumulées avec la conjoncture, qui mobilisent la trésorerie de son exploitation et fait perdre en visibilité. "La passion est toujours là, assure-t-il, mais la motivation pour aller au travail s'en ressent". Il est ici accompagné de Valentin Larcher et Jérémy Nourrigeon.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Jason Morisson installe son food-truck quatre soirs chaque semaine à Claix, Champniers, Soyaux et Linars.
Rainbow Burger sublime les goûts et les couleurs 
Jason Morisson a créé en octobre 2022 son food-truck de burgers faits avec des produits charentais. 
Publicité