Aller au contenu principal

Accompagner le dévéloppement rural et agricole

Accompagner des porteurs de projets sur des dossiers alternatifs ou de petite taille, c’est l’objectif de l’Afipar. L’association, qui œuvre sur toute la Nouvelle-Aquitaine, tenait son assemblée générale la semaine dernière à Ligugé.

L’assemblée générale de l’Afipar, qui s’est déroulée aux Usines, à Ligugé, a permis de découvrir l’histoire et le fonctionnement du lieu. 
© Elisabeth Hersand

Un café solidaire, une structure de formation pour la petite enfance, ou un bar à jeux LGBT et féministe, voici quelques exemples des projets actuellement portés par des adhérents de l’Afipar. L’Association de Formation et d'Information des Paysans et des Ruraux, créé en 1982 à l’échelon du Poitou-Charentes, et qui travaille désormais sur toute la Nouvelle-Aquitaine, accompagne les porteurs de projets dans deux axes : l’agriculture, avec le développement des circuits courts et la création d’activité. « Nous pouvons épauler les agriculteurs pour créer un magasin de producteur, mais aussi les collectivités locales, pour la mise en place de leur PAT, par exemple » explique Émilie Morin, animatrice à l’Afipar. Actuellement, l’association est particulièrement impliquée sur le projet de création d’un outil de transformation sur le territoire des 6 Vallées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Les convois agricoles et les règles de la route
À l’heure de la récolte, les engins, moissonneuses, tracteurs et remorques de grains ou de paille, presse à balles rondes,…
Publicité