Aller au contenu principal

Fête de la Terre 2023
Une vitrine agricole sur le littoral pour les Jeunes Agriculteurs 17

Après Aigrefeuille-d’Aunis en 2022, la Fête de la Terre s’installe cette année à Échillais. Les Jeunes Agriculteurs ambitionnent d’attirer toujours plus de visiteurs grâce à de nouvelles animations.

Les JA jeunes et moins jeunes du canton de St-Agnant / St-Porchaire espèrent un public nombreux pour le week-end des 5 et 6 août.
Les JA jeunes et moins jeunes du canton de St-Agnant / St-Porchaire espèrent un public nombreux pour le week-end des 5 et 6 août.
© Kévin Brancaleoni
Les articles publiés entre le 15 et le 30 juillet sur CaracTerres.fr sont en accès libre ! Vous pouvez ainsi découvrir le contenu de nos quatre journaux. 
Pour rejoindre notre communauté d’abonnésdirection la boutique en ligne. 
Déjà abonné ? Activez votre compte numérique ici en réinitialisant votre mot de passe. En cas de difficulté, contactez-nous à redaction@caracterres.fr

 

Cette année encore, c’est dans le nord-ouest du département que la Fête de la Terre pose ses bagages, plus précisément à Échillais. Le comité JA du canton de St-Porchaire / St-Agnant compte bien marquer le coup avec une fête grand format, sur 12 ha (plus 4 ha de parkings). « Nous nous sommes préparés à recevoir du monde », assure le président cantonal, Jordane Boursiquot. « Si on pouvait atteindre les 15 000 visiteurs, ce serait bien ! »

Pour parvenir à cet objectif, les organisateurs - une vingtaine en tout sur le canton, qui seront renforcés par une trentaine d’autres JA pendant la durée de la fête - ont fait en sorte de mettre le maximum d’atouts possibles de leur côté. Au lieu de s’installer sur un site proche d’une coopérative, la fête aura lieu sur une parcelle de l’un des JA organisateurs, Yohan Bourdeau ; le terrain est situé à proximité immédiate de la commune, facilement accessible depuis la route Rochefort-Royan en prenant la sortie base aérienne 721. Rochefort, d’ailleurs, n’est pas si loin, juste de l’autre côté du pont transbordeur...

Les animations doivent aussi permettre d’attirer la foule. Expositions de matériels, baptêmes de tracteurs, présentation d’animaux ou encore loto-bouse feront leur retour, mais les JA comptent également sur quelques nouveautés, comme les courses de moiss’batt cross ou un spectacle équestre, pour intéresser de nouveaux publics.

Pas besoin de réserver le repas

Autre nouveauté, le traditionnel repas du samedi soir évolue. Exit les réservations : place à un show nocturne, où musique et danse viennent s’ajouter à la liste des spectacles. La restauration se fera entre 19h et 23h avec plateau repas (15 €) ou une formule de snacking. Le tout avec des produits locaux, qui seront comme toujours la règle au sein de la Fête de la Terre - ou presque (lire encadré).

Pour cette quatorzième édition, les organisateurs ont fait le choix d’une entrée payante, à hauteur de 2 €, à partir de 10 ans.

« Notre nouvelle activité de moiss’batt cross demande un gros budget », explique Yohan Bourdeau : « préparation des machines, de la piste, assurances... » « Et nous sommes aussi dans un contexte où les charges ont augmenté », renchérit Jordane Boursiquot.

Mais cela ne devrait pas entraver le succès de cet « événement emblématique pour les Jeunes Agriculteurs, qui mobilise beaucoup de monde », comme le rappelle le président départemental, Mathieu Cerf. Dans ce contexte où l’agribashing reste bien présent, le rendez-vous doit permettre de montrer l’agriculture sous un jour positif, mais aussi de mieux expliquer les réalités du métier. « On vous voit souvent travailler dans les champs, mais on connaît mal votre profession », remarque le maire d’Échillais, Claude Maugan, qui se dit « très content d’accueillir cette manifestation. L’agriculture est une partie de la vie de la commune. Même si nous avons grossi, nous essayons de rester un petit village aux portes de la campagne ! » Les 5 et 6 août, ce sera pleinement le cas…

 

 

Au programme de cette édition 2023

Des activités tout le week-end

Si les spécialistes attendront sans doute avec impatience le concours de labour en planches, épreuve de sélection départementales pour le concours régional qui aura lieu fin août dans la Creuse, il y aura aussi des rendez-vous davantage destinés au grand public, comme le loto-bouse qui avait rencontré un beau succès l’an passé et revient pour cette édition !

Sports mécaniques : ça va dépoter !

En complément des courses de tracteurs-tondeuses qui avaient été l’une des nouveautés de l’an passé (photo ci-dessus), d’autres sports mécaniques seront proposés pour cette édition. Des courses de voiturettes auront lieu ; mais les vedettes seront sans doute les moiss’batt cross, dont certaines s’élanceront pour la première fois dans ce genre d’épreuves !

Caprins et limousines sur le ring

Deux concours de races seront organisés cette année à Échillais. Le samedi, ce seront 90 chèvres du Syndicat caprin de Charente-Maritime qui seront présentées aux visiteurs, comme elles l’ont déjà été en 2022 (photo ci-dessus). Dimanche, des bovins de race limousines entreront à leur tour en piste dans une épreuve organisée par le Seurbli 17 ; près de 40 animaux étaient déjà inscrits mi-juillet. Des présentations de Normandes, Prim’Holsteins ou encore de moutons vendéens auront également lieu au cours du week-end.

Les saveurs mises à l'honneur

Le marché de producteurs, installé à l’entrée de la Fête de la Terre, offrira tout un panel de saveurs : fruits et légumes, viandes, fromages, glaces, produits de la vigne ou de la mer... Seront aussi proposés des produits en horticulture et même du chanvre CBD, toujours en produits locaux ! Il y aura malgré tout un peu d’exotisme, d’abord avec la présence habituelle du stand de l’Afdi et ses produits venus d’Afrique, mais aussi avec la participation des Jeunes Agriculteurs de Corse qui proposeront du jambon venu de leur île. « Un de nos collègues les a croisés sur une autre Fête de la Terre et s’est lié d’amitié avec eux », explique Yohan Bourdeau. D’où l’idée de ce petit partenariat, concrétisé au congrès de St-Malo début juin. « C’est l’avantage du réseau JA national, ça nous permet de rencontrer des agriculteurs d’autres départements... »

Infos pratiques

Accès et parking : Arrivée uniquement possible depuis la route Rochefort/Royan. Grand parking surveillé et gratuit.
 
Entrée : Tarif : 2€ (à partir de 10 ans). Chaque arrivant se verra remettre un bracelet permettant l’accès à la Fête de la Terre 2023, valable le samedi et le dimanche pour celles et ceux souhaitant s’y rendre les deux jours.
 
Buvette et restauration : De 10h à minuit le samedi et 10h à 19h le dimanche. Sans réservation. Moyens de paiement acceptés : CB, chèques et espèces.
 
Concours : Concours caprins organisé par le Syndicat caprin de Charente-Maritime le samedi à partir de 10h, remise des prix à 14h. Concours salariés et étudiants agricoles organisés par le Service de remplacement les samedi et dimanche de 10h à 17h, remise des prix dimanche à 17h30. Concours limousin le dimanche à partir de 10h, organisé par le Seurbli Charente-Maritime, remise des prix à 12h. Concours départemental de labour en planches, organisé par les Jeunes Agriculteurs 17 : essais de 11h à 12h, concours de 14h à 17h, remise des prix à 18h.
 
Animations : Courses de moiss’batt cross, de tracteurs tondeuses et de voiturettes (De 16h à 18h le samedi (également en soirée), de 12h à 13h et de 16h à 17h30 le dimanche) ; Spectacle équestre « L’Élevage des Dieux » sur le ring Élevage (Samedi à 12h30, 18h et 19h30, dimanche à 12h30, 14h30 et 18h) ; Baptêmes de tracteur (Samedi et dimanche, de 10h à 12h et de 14h à 19h) ; Show nocturne (À partir de 19h le samedi. Restauration jusqu’à 23h et buvette jusqu’à minuit. Spectacle de danse de 20h à 22h ; animation musicale en continu) ; Exposition de matériels agricoles anciens et modernes (En continu) ; Présentation de métiers et d’activités (En continu) ; Marché de producteurs (En continu).

 

Tous les détails et le programme complet sont à retrouver dans le programme édité par les Jeunes Agriculteurs de Charente-Maritime :

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

À Clavé, en Gâtine, cédants et repreneurs sont réunis sur l'exploitation de polyculture-élevage.
De gauche à droite : Olivier et Thierry Parent, Daniel et Valentin Nivault et François Agneray.
À 50 ans, il cède son exploitation et installe deux jeunes

À Clavé, Olivier Parent, 50 ans, a fait le choix de cesser son activité d'agriculteur après le départ à la retraite de son…

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laetitia Desclaux est installée à Orches.
" Plus qu'un travail, une véritable passion "
Laëtitia Desclaux est installée depuis mai 2023 à Orches. Elle partage son expérience de jeune installée. Entrée dans le monde du…
Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité