Aller au contenu principal

Artificialisation des terres
Une PPL pour aider les territoires à préserver les espaces naturels

  

© Terres Inovia

Le groupe de travail de l’Assemblée nationale dédié à l’objectif de zéro artificialisation nette en 2050, dont fait partie le député des Deux-Sèvres Bastien Marchive, a présenté, mercredi 15 février à l’Assemblée nationale, une proposition de loi pour aider les élus locaux dans cet objectif.

La loi Climat de 2021 prévoit notamment que chaque région réduise son artificialisation d’au moins 50 % d’ici 2031. « On a entendu que les maires ruraux se sentaient dépossédés.

La proposition de loi vient garantir aux communes rurales leur capacité à se développer, à loger leurs habitants et accueillir les entreprises », assure Bastien Marchive.

Le texte prévoit entre autres une « garantie rurale », avec une enveloppe minimale d’artificialisation pour chaque commune rurale peu dense, égale à 1 % de la surface urbanisée de la commune.

Il est également proposé d’imputer au décompte national les projets d’envergure qui présentent un intérêt général majeur, et non aux territoires régionaux et locaux dont ils relèvent. Un article vise par ailleurs à sécuriser juridiquement les élus dans l’octroi des permis de construire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité