Aller au contenu principal

AOP Beurre charentes-poitou
Une demande de dérogation en cours

Le nouveau cahier des charges a officiellement été adopté cet été par l’Union européenne. Toute-fois, les circonstances climatiques actuelles obligent le Syndicat des laiteries à travailler avec l’Inao sur des ajustements temporaires.  

Les ajustements qui seront demandés concernent principalement la part de maïs dans la ration.

Le 1er août dernier, le Journal officiel de l’Union européenne a fait paraître dans ses pages le règlement d’exécution (UE) 2020/1332 de la Commission du 26 juillet 2022. Derrière ce nom un peu complexe se cache en vérité l’adoption définitive du nouveau cahier des charges de l’AOP Beurre Charentes-Poitou. Le texte a été retenu à la virgule près, ce qui est tout sauf une surprise pour Laurent Chupin, directeur du Syndicat des laiteries. « Si cela n’avait pas été le cas, nous aurions déjà eu des retours de la part de la Commission européenne pour procéder à d’éventuels ajustements. » Ce résultat est donc pour lui la preuve que « le dossier que nous avions présenté était cohérent ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité